Mot du Président de la section n° 10

11 décembre 2007 - 00:00

Cette semaine nous passerons à la seconde partie de l’entretien que nous avons eu avec notre vieil ami, Michel JEROME.

Depuis quelques années nombres de nos jeunes quittent la Guyane pour tenter l’aventure professionnelle en France métropolitaine. A l’époque de Michel, quelques joueurs guyanais avaient essayé de faire carrière dans le football. Mais d’autres comme lui sont partis pour des raisons professionnelles sans pour autant cesser de pratiquer.

En arrivant en 1967 Michel signe au Stade Français à Paris. Il joue dans l’équipe réserve pro du club qui évolue en Promotion d’honneur. A cette époque il a des contacts avec Georges CARNUS célèbre Gardien de But de l’équipe de France. Il reste dans ce club une saison.

La saison d’après il signe pour le club de CSM/PUTEAUX en D.H. Régionale. L’essai encore une fois ne répond pas à ses aspirations. Il joue au CS/ PTT LEVALLOIS en même temps à l’AS/ PTT AUSTERLITZ.

Une rencontre lui permet de découvrir d’autres horizons, celle d’Etienne EDWIGE qui évolue à MUTZIG. Celui-ci lui conseille de venir jouer dans ce club. Il demande alors sa mutation professionnelle en Alsace et signe dans ce club qui joue en CFA. Il joue alors contre des équipes de réserves de clubs professionnels, dans lesquelles occasionnellement des joueurs de renom pratiquent.

Après le départ d’Etienne EDWIGE, Michel signe à SEDAN où il joue dans l’équipe réserve des professionnels. Il participe à deux entraînements par semaine avec le groupe pro. Il passe Cinq saisons à SEDAN. Il dispute quelques matchs les buts l’équipe pro. Il se souvient avoir eu des séances d’entraînement avec René CHARRIER ancien gardien de but de l’équipe de France.

A la question pourquoi n’a-t-il pas tenté une carrière professionnelle, il répond qu’il est vrai que des propositions lui ont été faites mais, qu’il a préféré garder son emploi et pratiquer comme amateur. Il dit qu’il ne perdait pas au change car il travaillait le matin, s’entraînait l’après-midi et percevait des primes de matchs, ce qui lui permettait de s’en sortir très honorablement sur le plan financier.

Puis il a obtenu une mutation professionnelle à Strasbourg. Il a alors signé pour ce club. Il se souvient avoir des séances d’entraînement avec des joueurs de renon comme Dominique DROPSI, MOLITOR, Dario GRAVA, Hubert et Gérard HAUSSER, JOSEPH Zé célèbre gardien africain qui a évolué à l’OM. Il se souvient de l’excellente ambiance qu’il y avait dans ce club où il a été bien considéré, où les professionnels avaient autant de respect entre eux que pour les amateurs comme lui.

Michel ensuite déménage à Charleville Mézière. Il évolue en championnat corporatif sous les couleurs de l’AS PTT. Il est en fait entraîneur joueur. Il passe ses diplômes fédéraux à Paris et d’Etat à Reims. Il fait partie de la sélection Corpo du Nord Est. Puis évolue à l’AS PTT de Charleville Mézière en 1ère Division Corpo. Il gagne la Finale Régionale.

Michel poursuit « je me souviens qu’à l’occasion de cette finale l’entraîneur de l’AS CANNE qui était en D2, m’a proposé de venir dans ce club. Mais j’ai fait un autre choix qui me permettait de jouer non loin de mon domicile, le FC Lorrain ARLON en Belgique. Un club du niveau de la D2 en France. J’y ai joué une saison. »

Après cette expérience il a obtenu sa mutation pour la Guyane qu’il rejoint en 1983.

Pour nous, Michel et un exemple de rigueur, de droiture. Vous vous demandez pourquoi il n’est pas aujourd’hui avec nous dans l’opération de redressement que nous avons entamée depuis deux saisons. Je dois dire que personnellement j’aurais bien aimé qu’il en soit ainsi. Mais comme vous l’avez constaté tout au long de cet entretien. Michel « a donné ». Le moment de la retraite arrive toujours. Il arrive quand nous n’avons plus envie de donner au quotidien. D’autant que notre société a changé, les jeunes et même les moins jeunes qui la composent ont aussi de fait changé. Certains d’entre nous ont du mal à supporter certains comportements. C’est pour cela que nous devons respecter le choix de ceux qui comme je l’ai écrit plus haut « ONT DEJA DONNE ».

Nous leur devons du respect et devons les remercier pour ce qu’ils ont réalisé en leur temps.

A SUIVRE ...

Commentaires

PERMANENCES

2 septembre 2017 12:51

PERMANENCES
Des permanences seront tenues pendant les mois de septembre - octobre et si le besoin s'en fait sentir en novembre au siège.   A compter du 02/09/17 : le samedi de 08 h 00 à 09 h 30    tous les :mardis et mercredi de 17 h 00 à 19 h 00    Tous les... Lire la suite

Aucun événement