ASSOCIATION SPORTIVE ET LITTERAIRE LE SPORT GUYANAIS : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

Mot du Président de la section n° 18

25 mars 2008 - 00:00

Cette semaine nous reprenons le cours de nos entretiens avec des anciens du club. Cette fois nous allons relater quelques passages de l’échange que nous avons eu avec Jean-Claude ANICET.
Lors d’un récent passage à Paris, comme souvent, nous sommes entrés en contact avec notre vieil ami. Toujours aussi aimable et cordial, il a trouvé le temps de nous accorder quelques heures. Ces moments au cours desquels nous échangeons principalement sur le football guyanais, sur notre club et même sur la société guyanaise en général.

Cette fois, il nous a conduit au Centre Technique National de CLAIREFONTAINE. En effet nous voulions y acheter des supports pédagogiques pour les éducateurs de notre cher club. Evidemment, pendant le trajet et le déjeuner que nous avons partagé, la conversation a été soutenue.
Quand en fin de déjeuner, nous lui avons proposé cet entretien, il a accepté après un bref moment de réflexion.
A la première question concernant son arrivée au Sport Guyanais, il a répondu qu’il y est tout simplement né. Qu’il était inimaginable qu’il puisse en être autrement.

Pour ce qui concerne la pratique elle-même, il a commencé à l’âge de 14 ans. Il a débuté par l’athlétisme en demi fond. Lui aussi comme les plus anciens, participait à des courses organisées à la mi-temps des rencontres de football. Il se souvient que son adversaire le plus sérieux a été LUBIN Eugène du Club Colonial, sur 1000 m. Les meilleurs venaient essentiellement du Sport Guyanais, du Club Colonial et de l’Olympique de Cayenne. Une autre course lui a laissé de bons souvenirs, la corrida de la sainte Sylvestre dans les rues de Cayenne le 31 décembre en début de soirée. Son entraîneur de l’époque était feu Marcel LEGRAND.

A 16 ans, Claude COUMBA qui jouait dans le club le fait venir pratiquer le basket. Il se souvient de noms de coéquipiers de sa génération : CLOTILDE André, CHARLES Armand, LEHACAUT, et d’autres anciens comme HENRI Daniel dit « Rico », POLONI Calixte et TURIAF Jean-Claude. Dans cette discipline aussi le Sport Guyanais et le Club Colonial se partageaient les titres. Un peu plus tard est arrivée une nouvelle génération de Basketteurs : VILLA, JAIR Athys, DANIEL Raphaël dit « Phayo », JAIR Jean-Pierre. Le monde du basket s’est élargie avec la création de nouveaux clubs : Le CYGNE, St LAURENT, ST GEORGES qui sont venus rejoindre les deux anciens SPORT GUYANAIS et CLUB COLONIAL. De cette période il garde un souvenir qui en dit long sur la passion qui animait ce monde. En 1968, pour les fêtes du 15 octobre de Cayenne, il exerçait en qualité de pompier volontaire et a été blessé par un engin pyrotechnique. Hospitalisé, dès sa sortie de l’établissement, il a disputé la Coupe de Noël qu’il a remporté avec son club de toujours.
La semaine prochaine, nous poursuivrons cet entretien.

A SUIVRE

Commentaires

PERMANENCES

2 septembre 2017 12:51

PERMANENCES
Des permanences seront tenues pendant les mois de septembre - octobre et si le besoin s'en fait sentir en novembre au siège.   A compter du 02/09/17 : le samedi de 08 h 00 à 09 h 30    tous les :mardis et mercredi de 17 h 00 à 19 h 00    Tous les... Lire la suite

Aucun événement