Lettre à la LFG : agissements de la CRC

15 mai 2008 - 00:00

Monsieur le Président,

Nous avons pris connaissance du contenu de la réponse à notre lettre, faite par la commission régionale des calendriers. Nous avons encore une fois beaucoup apprécié. Elle est comme d’habitude pleine de « respect ».

Nous nous réjouissons de constater que des membres d’une commission se sont crus autorisés de nous rappeler que la Ligue était un organisme laïc. Nous nous attendons désormais de jouer des rencontres officielles quelque soit la date de l’année, par exemple NOEL ou PAQUES.

Il est vrai que nous en avons pris le chemin. Depuis des décennies, aucun match ne se déroulait les dimanches de carnaval, nous l’avons vu cette saison. Nous avons joué quatre jours après les fêtes de fin d’année et trois jours après celles du carnaval. Nous pensons que ces décisions sont de nature à faire évoluer positivement le football guyanais.

Toutefois, Monsieur le Président, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Comme dans les plus tristement célèbres dictatures, nous nous exécuterons sans nous plaindre ou même « revendiquer », surtout quand les décisions de commissions sont prises par un seul membre à « l’unanimité des membres présents ».

Dans son procès-verbal, la commission des calendriers rappelle les dispositions de l’article 7 du règlement sportif de notre Ligue. La seule évocation de notre règlement sportif nous a étonné. En effet cet outil qui est l’émanation même de nos dirigeants de clubs, attend depuis quatre ans d’être remis en conformité.

Nous avons souvent tendance à nous servir des outils quand ceux-ci servent nos intérêts. L’HOMME est ainsi fait et nous ne le changerons sûrement pas. L’article 7 qui a été rappelé, n’a pourtant pas éclairé la commission le 30 août 2007. En effet, à cette date, nous vous adressions un courrier dans lequel nous demandions que la rencontre que nous devons disputer le 25 mai soit avancée au 24 mai, le terrain de Mana étant libre à cette date. Il s’avère en plus que ce jour est celui de la fête des Mères. « Heureusement qu’il ne s’agit pas d’une fête religieuse ». Comme très souvent cette lettre est restée sans réponse. Il est vrai que nous connaissons tous, le sort réservé aux courriers destinés à la Commission des Calendriers. Ils sont ignorés, ou font l’objet de remarques désobligeantes dans un procès-verbal.

Nous avons un jour eu la naïveté de penser que lorsque l’on postulait pour devenir membre du Comité Directeur de la Ligue, c’était pour se mettre à la disposition du football guyanais et non pour assouvir des instincts de « PERE FOUETTARD », de « PETIT PROCUREUR » ou de « MINI DICTATEUR ». Nous tacherons de nous en souvenir le moment venu, pour ne pas commettre les mêmes erreurs.

Nous souhaitons toutefois une bonne fin de saison à notre commission la plus chère. Nous vous prions d’agréer Monsieur le Président nos sportives salutations.


Le Président de Section

Commentaires

MOT DU PRESIDENT

13 octobre 2016 01:11

MOT DU PRESIDENT
Nous sommes enfin entrés dans le vif du sujet. Comme nous le savons tous, l’un des faits majeurs de ce début de saison est l’élection en vue du renouvellement du Comité Directeur de notre Ligue de Football. Nous n’oublierons pas l’autre fait majeur,... Lire la suite

Aucun événement