ASSOCIATION SPORTIVE ET LITTERAIRE LE SPORT GUYANAIS : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

Mot du Président N°29

8 septembre 2008 - 00:00

La reprise a eu lieu. Notre longue présence dans le football ne nous permet pas de dire combien avons nous vu débuter. Celle-ci comme les autres nous semble pourtant être complètement différente des précédentes. En effet une saison ne ressemble jamais à une autre.
Le cru 2008/2009 nous a déjà réservé son lot de surprises. En terminant la précédente, nous pensions que nous étions sur la bonne voie. Les évènements nous ont prouvé une nouvelle fois, que rien n’est acquis en ce bas monde, que la vigilance était de rigueur.
Celui qui se doit d’être attentif et réactif est le Président. Son rôle est complexe. Il doit être à l’écoute de tous. Il doit savoir analyser. Il doit savoir concilier les points de vue. Mais, surtout il doit savoir agir et décider.
Une équipe de dirigeants ou de pratiquants est constituée d’hommes. Chaque être possède un caractère, un vécu. Celui qui réussi à faire fonctionner en bonne harmonie autant de personnes diverses. Celui qui arrive à faire toutes les composantes s’accepter malgré leurs différences, a réussi un pari très rarement gagné, de nos jours. Les obstacles à cette réussite s’appellent : « INDIVIDUALISME » « MANQUE DE SOLIDARITE » « ABSENCE D’AMOUR POUR CE QUE NOUS FAISONS »
Quand en plus « L’EGO » surdimensionner de l’homme, ainsi que le « NARCISSISME » inévitable s’en mêlent, les choses se compliquent d’autant. Ces deux attitudes provoquent automatiquement une atrophie du champ de vision de l‘auteur.
« L’EGO » et le « NARCISSISME » n’ayant pas leur place dans une organisation qui se veut performante, doivent disparaître du tableau s’il le faut, avec ceux qui en font preuve et qui ne savent pas les maîtriser.
Plus haut nous avons cité le mot de vigilance. C’est elle qui nous permet d’anticiper. Tout problème a une solution. L’essentiel est de la trouver dès l’avènement du problème. Il faut aussi comme nous l’avons écrit plus haut, être réactif, sans précipitation. Comme il l’a été dit avant nous, « il faut se hâter lentement ».
Nous pensons que nous aurons encore quelques petits réglages à faire avant d’espérer avancer sereinement dans la saison et atteindre les buts que nous nous sommes fixés.
Nous ne doutons pas de notre capacité et de nos ressources. Toutes ces interférences ne devraient pas être de nature à stopper notre marche en avant. Tout au plus, elles la ralentiront.
Ce samedi nous avons reçu un baule d’air frais, nous avons assisté à la reprise de nos moins de treize ans.
Nous terminerons ce mot en invitant tous ceux qui ont cru un jour en notre démarche, à poursuivre ensemble, dans l’harmonie, le chemin commencé il y a trois saisons, en acceptant la différence de l’autre.

A SUIVRE

Commentaires

PERMANENCES

2 septembre 2017 12:51

PERMANENCES
Des permanences seront tenues pendant les mois de septembre - octobre et si le besoin s'en fait sentir en novembre au siège.   A compter du 02/09/17 : le samedi de 08 h 00 à 09 h 30    tous les :mardis et mercredi de 17 h 00 à 19 h 00    Tous les... Lire la suite

Aucun événement