MOT DU PRESIDENT N°31

5 octobre 2008 - 00:00

Notre société utilise couramment certains mots. Parmi ceux-ci nous allons en retenir aujourd’hui deux, « INFORMATION » et « RESPONSABILITE ».
Notre société utilise couramment certains mots. Parmi ceux-ci nous allons en retenir aujourd’hui deux, « INFORMATION » et « RESPONSABILITE ».
Ces termes ont si souvent été prononcés avec légèreté, qu’ils semblent avoir perdu tout sens profond. En effet nous devons nous demander si la signification du mot « INFORMATION » n’a pas complètement échappé à certains de nos interlocuteurs. Informer est à notre avis un don que nous faisons à celui qui nous écoute. Nous lui apportons un ou plusieurs éléments qui devraient lui permettre, de garder le cap, de retrouver son chemin ou de découvrir quelque chose de nouveau. Cette information doit dans tous les cas lui permettre d’avancer sur le chemin de la vie. Elle doit lui permettre de prendre conscience de la réalité. Elle doit l’aider à s’améliorer. Compte tenu de la noblesse des buts poursuivis, la forme comme le fond, revêtent une importance particulière.
Quant à l’autre terme « RESPONSABILITE », lui aussi semble avoir perdu son sens premier. Tout au long de la journée et plus encore, de notre vie, nous accomplissons des actes. Toutefois le fait de les accomplir ne nous exonère pas d’en mesurer l’importance. La prise de décision est le début de la responsabilité. Comme pour l’information, l’accomplissement de nos actes se fait en faveur de ceux que nous avons en face de nous et doivent en bénéficier.
Ces deux termes si éloignés au départ, se rejoignent au bout du compte. Apporter une information utile comme se montrer responsable, est un don de soi, en faveur de celui qui est en face. Quand nous nous montrons responsable comme, quand nous informons, nous devons penser à celui qui en est destinataire et non à nous. Nous devons seulement avoir la satisfaction du devoir accompli. Dans notre domaine qui est le sport, nos actes ont une importance encore plus grande, car ils sont accomplis en faveur de jeunes. Que nous le voulions ou non, nous leur servons de modèle, chaque fois que nous les avons en face de nous. La comparaison va paraître osée mais, nous la risquerons. Nous sommes comme des enseignants ou des parents. Souvent le comportement des jeunes que nous avons en face de nous, est une réponse à notre propre comportement d’adulte. Un éducateur complaisant avec ses joueurs ne peut espérer les voir appliquer ses consignes avec rigueur. Mais un éducateur ne doit pas confondre rigueur et rigidité. La rigueur est de mise, la rigidité conduit à la cassure. Le premier sera sûrement aimé de ses joueurs, le second sera isolé. Malgré leur bonne volonté, ils auront tous les deux échoué dans leur tâche. Le but n’est sûrement pas de se faire aimer ou de se retrouver isolé donc inaccessible dans une tour d’ivoire. Il est vrai qu’il est difficile de trouver le savant dosage qui devrait aboutir à l’harmonie du groupe, par l’ambiance qui y règne, l’adhésion de celui-ci pour l’apprentissage du football.
Il nous appartient à nous dirigeants de travailler dans ce sens, pour préserver l’harmonie de ses membres, qu’ils soient cadres administratifs, cadres techniques ou pratiquants de toutes catégories. C’est dans nos actes de tous les jours, dans notre faculté à communiquer entre nous que nous atteindrons nos objectifs.

A SUIVRE

Commentaires

PERMANENCES

2 septembre 2017 12:51

PERMANENCES
Des permanences seront tenues pendant les mois de septembre - octobre et si le besoin s'en fait sentir en novembre au siège.   A compter du 02/09/17 : le samedi de 08 h 00 à 09 h 30    tous les :mardis et mercredi de 17 h 00 à 19 h 00    Tous les... Lire la suite

Aucun événement