MOT DU PRESIDENT N°33

3 novembre 2008 - 00:00

Le début de saison de notre équipe fanion nous prouve si besoin était, que rien n’est établi, que tous les plans mis sur pied peuvent être contrariés par des imprévus qui, par définition ne peuvent être imaginé, malgré tous les calculs et toute la bonne volonté dont nous pouvons faire preuve.
De mémoire, rarement notre équipe a eu aussi mauvais début de saison. En effet, seul un malheureux match nul avec une bien modeste équipe est venu s’intercaler entre deux défaites. Défaites précédées de deux autres en coupes, le bilan est négatif.
Pourtant nous avons fait ce qu’il fallait pour nous améliorer et poursuivre notre programme de redressement. Nous avons organisé deux minis stages, un regroupement. Nous avons disputé bon nombre de rencontres de préparation. Nos joueurs ont suivi avec sérieux les séances d’entraînement. Tous les ingrédients semblaient être réunis pour faire une bonne saison.
Devant un pareil constat que peut on dire ? Nous pourrons toujours parler de la jeunesse de notre effectif. Pourtant des anciens reviennent dans l’équipe. Nous pourrions aussi nous demander si le meilleur choix de joueurs est fait. Nous devons aussi nous demander si notre préparation a été faite en fonction des capacités des joueurs dont nous disposons. La barre n’aurait elle pas été mise trop haut. Nos joueurs sont-il en mesure d’appliquer ce qui leur est demandé. A voie que nous avons pris, ne serait-elle pas trop longue. Dans combien de temps serons nous compétitifs. Ne devrions nous pas revenir à des choses plus simples et des schémas de jeu plus facilement assimilables par des jeunes dont la culture tactique reste rudimentaire ? Avons-nous été préparé à la compétition ?
Nous avons depuis peu recommencé à marquer des buts. Il nous est même arrivé à deux reprises d’ouvrir la marque. Mais nous devons reconnaître que notre défense est notre point faible. Pourtant peu de changements sont intervenus dans ce compartiment, depuis la saison dernière.
Nous terminerons en disant que ce n’est pas tout qui brille qui est « or ». Il nous arrive d’avoir à certains moments de fausses bonnes idées. Il est des hommes comme de tout le reste. Certains sèment la zizanie sans même le vouloir partout où ils passent, détruisent malgré eux, portent en quelque sort la « poisse ».
Tout cela ne doit pas nous distraire du but recherché. Nous devons rappeler que notre diagnostic, d'il y a trois saisons, en 2005/2006, était : « CINQ SAISONS DE TRAVAIL ». Nous avons peut être pris un peu de retard, il nous reste toutefois la suite de cette saison et la prochaine pour atteindre notre but. Nous devons pourtant rester vigilant. Chaque jour compte. Nous devons poursuivre les efforts nécessaires et surtout regarder la réalité en face pour prendre les bonnes décisions qui s’imposent, au moment où il le faut.

A SUIVRE

Commentaires

PERMANENCES

2 septembre 2017 12:51

PERMANENCES
Des permanences seront tenues pendant les mois de septembre - octobre et si le besoin s'en fait sentir en novembre au siège.   A compter du 02/09/17 : le samedi de 08 h 00 à 09 h 30    tous les :mardis et mercredi de 17 h 00 à 19 h 00    Tous les... Lire la suite

Aucun événement