ASSOCIATION SPORTIVE ET LITTERAIRE LE SPORT GUYANAIS : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

Mot du président n°35

5 décembre 2008 - 00:00

Notre club vient de faire face à l’une des plus délicates situations de ces dernières saisons. Juste avant le début de celle-ci, deux de nos éducateurs ont quitté le club. Ces défections si elles étaient intervenues en fin de saison, nous auraient laissé le temps d’y faire face avec plus de facilité.
Cela ne nous a pas empêché d’être présent dans les deux catégories. Tous ceux qui avaient, par leurs actions, souhaité notre disparition dans ces catégories, se sont trompés. Certains jeunes qui ont évolué à un moment ou à un autre, dans nos rangs, ont eu un comportement surprenant à première vue. Mais après le temps de la réflexion, nous sommes fondés à penser qu’il est dicté par une volonté délibérée de détruire. Cette attitude est-elle leur propre volonté, ou est-elle dictée par quelqu'un d’autre, le saurons-nous un jour? Toutefois, tout cela a eu pour but de voir partir des jeunes qui n’avaient aucune affection pour notre club, dans cette mesure, ils n’y avaient pas leur place. Pour cela, nous ne mettrons aucun obstacle à leur départ. En 96 ans, notre club en a vue d’autres.
Cette volonté de nous voir stagner, nous l’avions déjà rencontré à maintes reprises. La dernière fois a été quand nous avons décidé de remettre la catégorie des moins de 18 ans en activité. En effet un membre éminent de notre Ligue avait parié sur notre retrait avant le début de la compétition. Envers et contre tout, nous sommes encore là.
Nous reviendrons sur le départ des éducateurs. L’un n’a pas voulu reconnaître que le terrain ne lui apportait plus de satisfaction. Qu’il était plus attiré par une autre forme d’action dans notre football. Nous le comprenons et lui souhaitons de s’épanouir dans ce qu’il fait. N’est-ce pas là l’essentiel. Ne dit-on pas que « l’on ne fait bien que ce que l’on aime ».
Pour l’autre, les choses sont toutes autres. Cette fois, l’orgueil, la difficulté de travailler en équipe, ont parlé. Ce départ en lui-même n’aurait rien de catastrophique s’il ne s’était accompagné de propos indignes et d’une attitude revancharde vis-à-vis d’un club et de ses dirigeants qui pourtant, ont essayé de le mettre dans les meilleures dispositions pour exercer. Nous avons eu l’impression d’avoir réveillé chez lui quelques instincts qui ne demandaient qu’à s’exprimer. Mais « ti poule abitué graté, to ka mété li asou marbe i ka graté kan minme ». Par le passé, il n’a pas résisté à la tentation de partir, cette fois encore il l’a fait.
Quant aux jeunes qui ont suivi cet éducateur, nous n’avons aucun moyen de les retenir. Nous garderons seulement en tête que nous avions proposé à certains d’entre eux d’intégrer l’effectif senior. Ils ont préféré changer de club pour évoluer en moins de 18 ans. L’affectif a peut être pris le pas sur l’ambition. Dès lors tout est dit.
Pour ce qui nous concerne, nous poursuivons notre marche en avant, considérant ces faits comme un simple incident de parcours. Nous tenterons de rester logique et raisonnable. Nous saurons attendre que les résultats deviennent positifs. Nous continuerons à travailler comme nous le faisons déjà depuis des saisons pour nous améliorer, pour nous structurer, pour qu’au moment de passer le flambeau, la section soit en bon état de fonctionnement. Tel doit être notre principal souci.
A SUIVRE

Commentaires

PERMANENCES

2 septembre 2017 12:51

PERMANENCES
Des permanences seront tenues pendant les mois de septembre - octobre et si le besoin s'en fait sentir en novembre au siège.   A compter du 02/09/17 : le samedi de 08 h 00 à 09 h 30    tous les :mardis et mercredi de 17 h 00 à 19 h 00    Tous les... Lire la suite

Aucun événement