ASSOCIATION SPORTIVE ET LITTERAIRE LE SPORT GUYANAIS : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

Mot du Président N°41

12 janvier 2009 - 00:00

Ce mot est le premier de cette nouvelle année civile. Comme il est de tradition, je présenterai mes vœux les meilleurs à tous. Ces vœux ne pourront être que personnels. En effet, le bon sens voudrait probablement que nous souhaitions nos vœux sportifs en juillet, début de la saison sportive. Toutefois, vivant dans la société dans laquelle nous évoluons, la période est celle des vœux mais aussi celle des bilans. Nous jetterons un regard dans le rétroviseur pour mesurer le chemin parcouru. Mais aussi nous tenterons de faire des prévisions pour arriver dans les meilleures conditions à la fin de saison. Nous persistons à croire de notre fin de saison dépend l’entame et le déroulement de la future. Nous ferons donc logiquement un bilan d’étape.
S’adonner à cet exercice n’est pas chose aisée. Il est moins facile de le faire quand les résultats ne sont pas au rendez-vous. Mais nous le ferons avec objectivité et rigueur. Nous ne nous contenterons pas de faire seulement le constat, mais aussi l’analyse. Celle-ci est nécessaire pour la connaissance des raisons qui font que, cette première partie de saison a été loin de répondre à nos aspirations.
Pourtant, tout semblait bien en place au mois de juillet. L’encadrement technique paraissait stabilisé. Mais deux mois après, trois de nos cadres nous avaient quitté sans raisons objectives. Nous avons cru déceler deux poisons qui, en général, ont la possibilité de détruire les groupes : l’égocentrisme et l’excès d’orgueil.
Ces départs inattendus ont occasionné quelques ratés, sans pour autant arriver à mettre en panne l’organisation. Toutes situations même les plus négatives ont un coté positif. Ces départs nous ont permis d’évaluer l’ampleur du problème que rencontrent la plupart des clubs de Guyane, celui de la fidélisation de l’encadrement technique. La difficulté en ce domaine est qu’un cadre technique pour être performant doit avoir une formation spécifique. Malheureusement, cette formation est traitée avec une négligence coupable par ceux qui doivent la dispenser ou l’assurer. Pourtant une simple logique dit « si nous voulons des bons résultats nous devons disposer de joueurs bien formés ». Pour avoir des joueurs bien formés il faut que l’encadrement le soit aussi. Malheureusement depuis deux ans, pas un stage d’éducateur n’a pu se dérouler. Cette situation est inquiétante. Mais, seuls quelques uns en parlent. Les dirigeants de clubs qui ont triomphalement reconduit l’équipe en place étaient sûrement satisfaits de la situation au moment de voter. Aujourd’hui nombre d’entre eux sont à la recherche d’éducateurs déjà formés. Tout cela prouve que nous sommes déjà en plein dans la difficulté. Ce ne sont pas les dernières minables performances de nos sélections Seniors et de moins quinze ans qui nous rassurent sur l’avenir. Nos éducateurs doivent, en outre, accepter de travailler dans des conditions à la limite de l’acceptable, tant les équipements dénichés à droite et à gauche sont en mauvais état.
Pour revenir à notre propos initial, nous dirons que notre encadrement technique amputé comme il l’a été, doit faire l’objet de toute notre attention. Il nous faudrait arriver à former huit éducateurs au moins dans un délai relativement court. Dans l’urgence nous devrons trouver au moins deux éducateurs formés avant la fin de la saison. Avec de telles carences de la situation créée par ces départs intempestifs, comment ne pas comprendre le ralentissement de notre progression.
Pourtant en général, les choses ne se passent pas si mal que cela. Notre école de foot fonctionne normalement, malgré quelques incidents dont nous devons tenir compte. Les Benjamins ont une activité régulière et satisfaisante. En moins de treize ans, la solitude de l’éducateur l’empêche sûrement de dispenser son savoir au plus grand nombre. En moins de quinze ans, tous les bouleversements intervenus dans la mise en place de la catégorie n’ont pas permis aux trois cadres de démarrer sereinement la saison, la période d’adaptation des uns et des autres a été longue mais inévitable. Les moins de 18 ans ont connu la même situation que les moins de 15 ans, avec en plus la reconversion d’un ancien joueur senior à l’encadrement. Sans formation initiale, il fait avec ses moyens, d’autant qu’il n’était pas préparé à assumer une telle responsabilité. Quant à nos seniors, l’entraîneur principal s’est retrouvé seul, abandonné dans un premier temps par son collègue de la saison précédente, puis dans un second, par un jeune cadre qui a fait un moment illusion, avant de montrer ses limites et son instabilité.
Tout cela a emmené tout naturellement un retard dans les résultats de quelque soit la catégorie.
Malgré tout, nous devrons rester optimistes. Les ingrédients de la réussite sont là. L’encadrement malgré toutes les difficultés est à son poste. Les joueurs malgré tous les avatars sont présents aux séances d’entraînement. L’encadrement administratif, para médical et sportif, répond toujours aux nombreuses demandes et sollicitations. L’harmonie au sein de la section semble revenir. Tout cela réuni, a permis d’éviter le pire qui aurait pu se traduire par, la disparition même momentanée de deux catégories de jeunes et l’installation de la morosité au sein du groupe.
Pour avoir réussi à surmonter toutes les difficultés de ce début de saison, nous pensons que nous en sortirons encore plus fort pour affronter l’avenir. Devons nous encore rappeler que le diagnostic le plus optimiste était de cinq saisons de travail acharné, nous en sommes à notre quatrième.
Nous terminerons ce mot en souhaitant à nos cadres et collaborateurs de garder le courage dont ils ont fait preuve depuis le début de cette saison. Nous nous engageons à poursuivre notre action dans le but de rechercher de nouveaux cadres techniques mais aussi administratifs, pour assurer le futur de notre club. Nous faisons un appel à tous ceux qui ont encore la volonté de servir la jeunesse, qu’ils viennent de nos rangs ou de l’extérieur. L’essentiel est que nous partagions tous la même envie et les mêmes objectifs.

Meilleurs vœux à tous.

A SUIVRE

Commentaires

PERMANENCES

2 septembre 2017 12:51

PERMANENCES
Des permanences seront tenues pendant les mois de septembre - octobre et si le besoin s'en fait sentir en novembre au siège.   A compter du 02/09/17 : le samedi de 08 h 00 à 09 h 30    tous les :mardis et mercredi de 17 h 00 à 19 h 00    Tous les... Lire la suite

Aucun événement