L'Editorial du Président Général de l'ASL le SPORT GUYANAIS

22 décembre 2009 - 14:28

Le 19/12/09,

Quelques évènements ont retenu mon attention ces derniers jours. Notre section a procédé au renouvellement de son équipe directrice, Madame la Secrétaire d'Etat aux sports a visité la Guyane.

Je vais aborder les changements qui sont intervenus dans l'organisation de notre section. En effet lors de son assemblée générale ordinaire, elle a complété son équipe dirigeante. Cette équipe était composée jusqu'à ce jour, de trois éléments, par la volonté ou le manque de volonté des hommes. Dominique DEDE en était le Secrétaire, Romain ALLEN le Directeur sportif et moi-même le Président. Une équipe aussi réduite, facilite, en général, les prises de décisions. Mais l'ampleur de la tâche à accomplir par si peu d'acteurs peut être un handicap à terme.

La section est à sa troisième tentative en vue de la constitution d'une équipe dirigeante performante. En effet, elle s'est tournée vers les anciens du club qui avaient exprimé le désir d'œuvrer. Certains s'étaient même plaints du peu d'attention et de sollicitation dont auraient fait preuve vis-à-vis d'eux, les anciens Dirigeants. Mis à l'épreuve, ils ont rapidement disparu. Peut être parce que le temps de s'engager dans cette voie était passé.

J'espère que cette fois est la bonne. Les personnes qui sont venues apporter leur concours à la section, sont des parents d'enfants jouant dans les petites catégories. Certains d'entre eux ne sont pas des anciens du club. Cela a semblé les inquiéter dans un premier temps. J'ai vite fait de les rassurer, leur qualité d'élu leur donnant toute légitimité, ce que personne n'est en mesure de contester. Si la gestion de la section devait être mise en cause, elle le sera lors d'élections prévues par les textes.

La révolution tranquille se poursuit. J'ai dû laisser la place de Président de Section à Dominique DEDE. Son Vice-Président est Romain ALLEN. Le secrétaire de section est Yves ADJODHA. Le Trésorier est Arsène BAFAU. Pour ma part, j'ai été élu au poste de Directeur Sportif. Roland LEANDRE et Robert BLINKER sont les deux assesseurs. Cette fine équipe est composée, d'un Président jeune et dynamique (un peu bouillant à certaines occasions), d'un Vice-Président un ancien du club, comme le titulaire, dévoué et disponible quand ses obligations lui en laissent le loisir (un peu nostalgique de son vécu, malgré le temps qui a passé). Les deux jeunes, le secrétaire et le trésorier, ne demandent qu'à apprendre et font preuve de dynamisme. Les deux assesseurs sont dynamiques et pratiques. Vous m'accorderez le privilège de ne pas vous « vanter » les qualités du Directeur sportif de la section, cela s'apparenterait à de la fanfanterie et de l'auto satisfaction.

Un second fait, dont j'avoue humblement en être à l'origine, devrait avoir son importance. Eddy JOSEPHZONN est venu compléter le staff technique du club en qualité de préparateur physique. Evidemment certains d'entre nous s'interrogeront sur cette arrivée tardive. Il s'agissait d'une opportunité, mais aussi, d'une nouvelle perspective de structuration, ce qui comme il se doit, est l'une de nos principales préoccupations. Demain est toujours tout proche. Pourquoi ne pas préparer la saison suivante dès maintenant, tout en assurant le quotidien.

En outre, l'équipe senior s'est enrichie d'éléments expérimentés. L'apport de tels joueurs dans un effectif en majorité jeune, ou composé de joueurs qui commencent à perdre leur enthousiasme, devrait être bénéfique.

Le dernier fait qui a aussi retenu mon attention, est la visite de Madame RAMA YADE. Pourquoi pas ? Toutefois, la valse des visites ministérielles me surprend toujours. Heureusement que Dame Nature cette fois a été une excellente alliée. En effet, loin des salons de la Préfecture, du confort de l'auditorium de la CCIG, La Secrétaire d'Etat n'aurait paraît-il, pu fouler la « belle pelouse » du terrain de la cité Bonhomme, transformée en terrain aquatique. Elle a pu évaluer les conditions d'entraînement de nos clubs. Elle a dû mesurer le fossé qu'il y avait entre, la demande qui aspire à faire de la Guyane une base avancée pour les équipes de France en vue de la Coupe du Monde 2014 et des J.O. 2016 et, la réalité de notre quotidien. Tout en comprenant la démarche des demandeurs, nous étions quelques uns le lendemain matin, à nous demander pourquoi le sujet a dû attendre tant de décennies pour voir naître une telle mobilisation. Nous étions à cette occasion, près d'une « savane » appelée « terrain », sur lequel se disputaient des rencontres officielles de jeunes, programmées par notre chère Ligue. Nous étions tous levés dès l'aurore cadres comme jeunes. Nous nous sommes réjouis et avons souffert avec eux, bien loin des préoccupations si grandes et si nobles, que celles de faire de la Guyane, une base avancée pour les Equipes de France. Nous aimerions sûrement, nous « les sans ambition », que l'existant soit consolidé pour permettre une préparation normale de nos jeunes pour qu'ils puissent s'exprimer dans de bonnes conditions et assurer un avenir meilleur à notre sport. Pour espérer retrouver quelques uns dans une formation installée dans une base avancée, à la veille d'une de ces compétitions internationales.

Pourtant, je ne crache pas sur cette initiative. Dans la perspective de sa réussite, J'adresse par anticipation, de chaleureux remerciements aux acteurs guyanais qui auront réussi à nous faire construire, de nouveaux hôtels, de nouvelles piscines, de nouvelles pistes d'athlétisme, de nouveaux terrains de sports etc........


A. JUDICK
Le Président Général

 

Commentaires

MOT DU PRESIDENT

13 octobre 2016 01:11

MOT DU PRESIDENT
Nous sommes enfin entrés dans le vif du sujet. Comme nous le savons tous, l’un des faits majeurs de ce début de saison est l’élection en vue du renouvellement du Comité Directeur de notre Ligue de Football. Nous n’oublierons pas l’autre fait majeur,... Lire la suite

Aucun événement