ASSOCIATION SPORTIVE ET LITTERAIRE LE SPORT GUYANAIS : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

MOT DU PRESIDENT

12 septembre 2012 - 17:56

 

 

Après le faux départ de St Georges de l’Oyapock pour nos seniors, ceux-ci  ont commencé effectivement la compétition ce samedi, terminées les projections, supputations et espérances. Dans le registre projection, anticipation, quelques uns d’entre nous avaient fait le déplacement de Kourou la semaine dernière pour tenter de se faire une idée de la valeur de nos futurs adversaires. Une fois encore, nous avons eu la preuve que dans notre contexte guyanais, peu de choses se font comme ailleurs. Les véritables indicateurs n’existent pas, tant les choses sont faites à l’instinct, selon des critères peu fiables. En effet nous avons assisté à une rencontre entre deux équipes jeunes, quelque peu naïves l’une et l’autre.

La vérité de la semaine dernière n’était pas celle de ce samedi. En effet l’adversaire avait remplacé 90% de son équipe du premier tour. Cette dernière était plus mûre, plus expérimentée.  Du coté de notre équipe, les craintes que nous avions à l’issue du seul match de préparation, se sont avérées, nos satisfactions elles aussi.

Nos craintes venaient de l’axe central de la défense. Celui-ci  devrait être le chantier des trois semaines qui nous séparent du prochain match. Les milieux de couloir eux aussi gagneraient à améliorer leur rayonnement et surtout leur jeu collectif. Les satisfactions sont au niveau de nos arrières latéraux, mes aussi de la partie défensive de notre milieu, ainsi que du soutien à notre attaque. La défaillance des milieux de couloir n’a pas permis de porter, autant que nous le devrions, le danger dans le camp adverse. En général, les plus jeunes se sont montrés plus à leur avantage que ceux que nous pourrions considérer comme des anciens ou des joueurs chevronnés.

Quant à la rencontre elle s’est déroulée à mon avis d’une drôle de façon. Dès son entame  l’adversaire a montré sa détermination et sa motivation. De notre coté l’axe central en défense donnait déjà quelques signes d’inquiétude. Ce qui a eu pour effet de mettre l’attaque adverse en confiance. Mais le but que nous avons marqué a semblé fragiliser leur défense. Ce fort beau but a  conclu une belle phase de jeu et surtout d’un service sur plateau de notre soutient à l’attaque au profit de la pointe de celle-ci. Les nôtres se sont même permis quelques exploits techniques de grande valeur. Mais, ces exploits techniques l’ont rendue vigilante, remplaçant rapidement la fragilisation qui n’a été que passagère. La mi-temps était sifflée par l’Arbitre sur ce score de 1 à zéro en faveur de nos couleurs.

Mais les nôtres ont complètement raté la reprise de la seconde mi-temps. Peut être étions nous persuadés prématurément d’une suite facile, pendant que l’adversaire se rebiffait et poursuivait par un jeu direct qui mettaient en difficulté notre axe central de défense. Cette mauvaise entame de seconde mi-temps a vu l’adversaire revenir à notre niveau pour scorer encore deux fois, sans que l’on perçoive une quelconque révolte de notre part.

Au chapitre des satisfactions nous pourrions souligner : l’activité remarquable de « Jérôme », le bon comportement des jeunes alignés  « Dorian, Marc, Edwin, Emeric, l’aisance technique de « Vardy ». Il y a eu du bon mais, vu le résultat, manifestement pas assez. L’efficacité des attaquants est difficilement appréciable tant le milieu de terrain n’a pas rempli entièrement son rôle, surtout dans les couloirs. Il nous reste désormais trois semaines pour rectifier ce qui n’a pas été et perfectionner ce qui a été acceptable.

Cette deuxième mi-temps a révélé quelques faits d’importance : l’absence d’un patron sur le terrain, une certaine candeur dans l’effectif, un déficit de volume athlétique en milieu de terrain et en défense La charnière centrale est à reconstruire, les milieux de couloir doivent beaucoup plus s’investir et surtout penser avant tout « collectif ».

Commentaires

PERMANENCES

2 septembre 2017 12:51

PERMANENCES
Des permanences seront tenues pendant les mois de septembre - octobre et si le besoin s'en fait sentir en novembre au siège.   A compter du 02/09/17 : le samedi de 08 h 00 à 09 h 30    tous les :mardis et mercredi de 17 h 00 à 19 h 00    Tous les... Lire la suite

Aucun événement