MOT DU PRESIDENT

18 octobre 2012 - 19:36

La saison a enfin démarré pour la majeure partie de nos catégories. Ce démarrage n’a pas été de tout repos. Il n’a pas été de cette tranquillité qui emmène la structure à s’endormir sur des lauriers bien trompeurs. En effet, la saison dernière a été en trompe l’œil quant aux résultats. Il y a eu la fausse montée en DH, sans que cela ne puisse nous être directement imputable. Mais aussi, l’absence de titre dans plusieurs catégories de jeunes, en particulier en U 17, espoirs qui pouvaient être réels, tant la qualité et la quantité de l’effectif laissaient entrevoir la perspective de ces titres.  La richesse de l’encadrement technique est venue rapidement nous prouver que rien n’était définitif dans notre monde.  Sans notre réactivité à tous, le travail effectué depuis des saisons pour enrichir le staff technique, nous n’aurions pu faire face aux situations délicates en : Senior, U 19, U 17, puis école de football.

Nos plus jeunes ont repris le chemin des terrains avec des effectifs appréciables en nombre et en qualité. Les séances voient revenir des anciens et arriver de nombreux nouveaux.

Nos U 13 sont toujours en nombre intéressant, permettant une nouvelle fois d’engager deux équipes dans les championnats. Les échanges de début de saison se poursuivent à cadence régulière (Macouria, Kourou, …)

Nos U 15 poursuivent sur leur lancée. Ils ont eu ce samedi une première rencontre de préparation. L’effectif est toujours aussi conséquent.

Les U 17, malgré les soubresauts du début de saison, sont présents. Ils apprennent à se passer des joueurs de seconde année, allés renforcer la catégorie supérieure en grand péril, par manque d’effectif. Le groupe reste sur la lancée de la saison dernière. Pour mémoire la catégorie, est passée très près du titre de champion et de vainqueur de la coupe de Guyane. Elle a disputé deux rencontres de championnat. Elle a remporté la première et partagé les points lors de la seconde. Lors de cette dernière, elle a dû se passer de son « maitre à jouer » malade. Elle a dû faire avec un arbitrage quelque peu tendancieux de l’éducateur adverse.

Les U 19, composés quasiment essentiellement de U 17 de seconde année, s’adaptent à ce nouveau niveau de compétition. Lors de la première rencontre, ils se sont montrés quelque peu naïfs, menant le jeu pendant la quasi-totalité de la rencontre mais, se faisant prendre en contre par un adversaire plus aguerri, plus mûr et pratiquant un jeu direct qui les a surpris.

Les seniors renforcés de U 19, font taire les rumeurs de déliquescence, et les espoirs de notre  anéantissement, en raison de la non montée en DH et du départ que d’autant ont pensé catastrophique de trois éléments. Si notre équipe senior s’était effondrée, comme espéré par certains, cela serait venu contredire la devise, « le travail paye ». En effet, dans cet effectif, apparaissent des jeunes qui, lors de la mise en place de l’actuelle programme, étaient encore à l’école de football.

Les trois dernières rencontres disputées nous ont mis du « baume au cœur ».  La première nous a permis de nous qualifier pour la finale de coupe de Cayenne. La victoire sur le club qui pourrait être considéré comme avoir pris notre place en Division d’honneur, au-delà de la qualification, était toute symbolique. La seconde rencontre a été de bonne facture, malgré deux absents de marque, l’un blessé, l’autre malade. En effet l’adversaire pendant une heure a été surpris par la qualité de notre jeu. Mais la jeunesse de notre milieu de terrain et la sortie de l’un des défenseurs, nous ont été préjudiciables. Pourtant, malgré la déception,  beaucoup de nos joueurs à la fin de la rencontre, avaient le moral. Trois jours après, il fallait remettre le couvert, face à un adversaire inconnu, un terrain quelque peu difficile, surtout après avoir joué à Baduel. Mais l’équipe retrouvait les deux absents du mercredi. La maîtrise du jeu a été de notre coté, sans pour autant nous procurer d’occasion franche. La conjugaison de la tactique mise en place par le staff adversaire, ainsi que une certaine euphorie due à la qualité de la dernière rencontre, est certainement à l’origine d’une certaine stérilité des nôtres. Mais la valeur des nôtres et le coaching,  ont fait la différence en milieu de seconde mi-temps. Les choses se sont dénouées en quelques minutes. Nous avons marqué trois fois avant que Monsieur l’Arbitre n’ait décidé de faire quelques fleurs à l’adversaire qui scorait sur coup franc, entaché d’un hors jeu manifeste. La rencontre s’est terminée sur le score de 3/1 qui, depuis le début de la saison, ponctue, nos rencontres en notre faveur ou non.

Commentaires

MOT DU PRESIDENT

13 octobre 2016 01:11

MOT DU PRESIDENT
Nous sommes enfin entrés dans le vif du sujet. Comme nous le savons tous, l’un des faits majeurs de ce début de saison est l’élection en vue du renouvellement du Comité Directeur de notre Ligue de Football. Nous n’oublierons pas l’autre fait majeur,... Lire la suite

Aucun événement