ASSOCIATION SPORTIVE LE SPORT GUYANAIS : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

MOT DU PRESIDENT GENERAL

17 septembre 2013 - 14:02

Cela fait quelque temps que nous n’avons communiqué sous cette forme. Je dois avouer que cela m’a manqué, comme le temps m’a manqué pour le faire.

 

J’entends déjà certains d’entre vous dire : comment « un vieux du temps libre » fait-il pour manquer de temps ? Certains savent surement déjà, d’autres auront le temps de le savoir,  quand nous recommencerons à nous voir, à l’occasion de moments d’échanges, au cours desquels nous ne nous privons pas d’aborder des sujets sérieux qui certaines fois, dépassaient largement le cadre de notre sport de prédilection.

 

Je profite du petit répit que me laisse le début de saison, pour m’adresser à vous. Il n’est pas de coutume de faire un bilan à l’orée d’une saison, je me risquerai malgré tout à cet exercice. En effet les compétitions viennent tout juste de débuter pour les seniors. Les catégories de jeunes et l’école de football ont repris les entraînements. Les jeunes sont déjà passés au stade de la préparation active.

 

Une fois encore, notre club a du faire face à somme de bouleversements qui nous occupé pendant l’intersaison qui a été rendu par là, riche et active.

 

L’encadrement administratif, stable, a pu se pencher sur les problèmes générés par, le recul de certains de nos techniciens, contraints par diverses raisons, professionnelles, familiales ou autres.  Je rends hommage aux uns et aux autres. Nous n’avons enregistré qu’un seul départ effectif. Tous les autres techniciens restent attachés au club et désirent continuer à le servir d’une façon ou d’une autre. Je rends aussi hommage aux membres du Comité Directeur de la Section qui ont su garder tête froide devant la tache qui se présentait. Je profite aussi de remercier ceux qui sont venus se joindre à nous.

 

Pour le moment nous avons des raisons d’être satisfaits, car chaque catégorie a un éducateur diplômé à sa tête. La promesse de renforts semble bien réelle. L’encadrement ponctuel d’anciens cadres semble toute aussi prometteur. 

 

Le dynamisme des membres du Comité Directeur de la Section a fait ses preuves encore une fois. Il a permis de trouver les moyens d’assurer un fonctionnement satisfaisant, dans la recherche de lieux d’entrainement. Cette recherche s’est avérée si fructueuse qu’il reste encore des lieux et tranches horaires libres, nous ne nous plaindrons pas, «  Abondance de bien ne nuit pas ».

 

L’urgent était de régler le problème senior car, reprenant avant les autres. Le poste de responsable technique était libre. Nous avons eu successivement deux solutions, l’une interne « Laurent », l’autre de « Joaquin » qui avait manifesté le désir de venir rejoindre notre équipe. L’idéal au départ était de constituer un duo mais, au final, les choses ne se sont terminées autrement. « Joaquin » est désormais seul en attendant l’arrivée d’un éducateur qui accepterait de l’aider dans sa tache.  

 

Tous ces préliminaires ont laissé place au terrain. Toutes les catégories ont désormais repris les entrainements. Les U 15, U 17 et U 19 ont même déjà eu leurs premiers matchs de préparation. Quant aux seniors ils ont déjà disputés deux rencontres de Coupe de France contre des adversaires de la même division que la leur. La première s’est soldée par une courte victoire alors que la seconde par une défaite.

 

Les deux rencontres se sont disputées sur terrains adverses. Pour la première nous allions vers l’inconnu. Un entraineur nouveau, un adversaire dont les forces étaient difficilement évaluables, un terrain toujours aussi difficile et une bonne motivation de l’adversaire, celle à laquelle nos adversaires nous ont toujours habituée. Après une partie moyenne, l’absence de plusieurs joueurs, la qualification était toutefois assurée par le plus petit des scores.

 

La rencontre de ce samedi a vu une amélioration certaine dans le jeu. La défaite nous a laissé un goût amer. En effet, notre équipe a montré de bonnes et belles choses mais, elle s’est montrée inefficace en attaque. Elle n’a par ailleurs été rarement mise en danger pendant la quasi-totalité de la partie. Mais les adversaires ont profité de la première occasion qui s’est présentée pour marquer, alors qu’il restait seulement quelques dix minutes de jeu, disons le juste après le début des remplacements dans nos rangs. Dès lors notre système  a été modifié la défense passant à trois éléments. Mais cette modification n’a pas apporté grand chose à l’entre jeu qui était de fait renforcé. Le second but encaissé par les nôtres serait anecdotique si le score n’était pas flatteur pour les adversaires et s’il n’ajoutait pas à notre frustration.

 

Il y a plusieurs façons de considérer la situation. Devons nous nous alarmer à la suite de cette défaite ? Devons nous en tirer des enseignements, plus que des  conclusions ? Devons nous nous en servir.

 

A mon avis il n’y a rien d’alarmant quand on tient compte du contenu. Quant aux enseignements, je ne doute pas que l’encadrement technique en a déjà tirés. Pour ma part, il y a un secteur défaillant pour le moment, c’est celui de l’approvisionnement de l’attaque. J’entends par là, le relais offensif de l’épine dorsale de l’équipe, celui que nous appelions le « 10 ». Quant à la liaison entre certains éléments clés du jeu, elle demande encore du travail. Il faut dire que nous sommes encore à la recherche de l’équipe type, même s’il est souvent dit qu’il ne doit pas y en avoir. Les relations auxquelles je fais allusion sont entre les milieux de couloir et les défenseurs de ces mêmes couloirs. Une autre question reste aussi posée, notre condition physique, est-elle au niveau qu’elle doit être ? En effet nous encaissons deux buts dans les dix dernières minutes de la rencontre. Est-ce un véritable problème de condition physique ou un effet mécanique des changements opérés ?   

 

Toutefois, il faut que nous remettions les choses à leur place en toute objectivité. Notre but principal reste la montée en DH. La poursuite de ce but débute effectivement au coup de sifflet de notre première rencontre de championnat c'est-à-dire le samedi 21 septembre 2013 à 16 h 00 à BADUEL, contre un adversaire direct. Vu sous cet angle, les matchs autres ne peuvent être considérés que comme des rencontres de préparation.

 

 

 A. JUDICK

Commentaires

Aucun événement